SOCIETE

Journée africaine de la jeunesse : Le Cameroun célèbre la 15e édition

Written by Annette Olinga

La cérémonie présidée par le Minjec ce 1er novembre, avait pour but de mobiliser les jeunes leaders et les principaux acteurs intervenant dans différents secteurs de la   jeunesse afin de renouveler leurs engagements en faveur de l’épanouissement de la Jeunesse.           

 L’Afrique possède la population la plus jeune du monde avec des estimations actuelles indiquant qu’environ 65% des 1,2 Milliards de sa population est  constitué de personnes de moins de 35 ans, et plus de 35% des jeunes ont en moyenne 25 ans. La population du Cameroun quant à elle, n’est pas en marge de ces données dans la mesure où les individus âgés de moins de 15 ans représentent plus de 43% de la population totale, tandis que les personnes âgées de 15 à 34 ans constituent plus de 35% de la population (Sources : SND30).

Le « Hangout » spécial organisé 1er novembre par le  Conseil National de la Jeunesse du Cameroun, dans le cadre de l’initiative « Youth Connekt Cameroon », a permis aux jeunes de s’exprimer sur la thématique du jour à savoir « Assurer l’avenir aujourd’hui : des solutions portées par les Jeunes pour construire l’Afrique que nous voulons.

  • Et, pour faciliter l’insertion et la promotion des jeunes, le gouvernement a mis sur pied un certain nombre d’instruments parmis lesquels, la création en 2004 d’un Département ministériel en charge uniquement des questions de jeunesse ;
  • la mise sur pied du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) qui est une plateforme nationale de concertation, d’expression, de coordination, de consultation et d’action des organisations de jeunesse du Cameroun.
  • l’institution de l’initiative du Parlement Jeunesse qui est une offre relative à la promotion de la participation des jeunes et organisée dans le cadre de la célébration de la Fête de la Jeunesse, en partenariat avec le Réseau des Parlementaires « Espérance Jeunesse » de l’Assemblée Nationale (REJE), avec emphase sur des rencontres parlementaires thématiques.
  • l’institution des Conseils Municipaux Jeunes (CMJ) et Conseils Régionaux Jeunes (CRJ), qui sont des dispositifs de mobilisation, d’accueil, d’encadrement et d’action des jeunes âgés de 15 à 34 ans qui s’engagent volontairement dans un parcours initiatique d’une année auprès d’une municipalité ou d’une région, afin de donner de leur temps, d’apporter leur participation et d’acquérir ou de valoriser des connaissances et des compétences en matière d’action publique appliquée au développement local. Il faut souligner que cette initiative connait un essaimage territorial avec la mise en place effective de 120 Conseils Municipaux Jeunes sur les 360 Communes que compte notre pays.

Au cours de cette célébration, les jeunes ont recu des prix et récompenses issus des concours organisés à l’intention des jeunes. Il s’agit ici des prix aux lauréats du concours d’écriture sur le U-REPORT, des prix sur les initiatives du leadership jeune, du prix de l’engagement pour la Jeunesse Africaine, du prix Youth Connekt Africa Accelerator.

Les jeunes qui bénéficient de l’encadrement du gouvernement ont saisi cette opportunité pour démontrer leur savoir-faire en présentant des produits de la créativité Jeune, le projet Asaab Thermal Cooker par Aissata IBAMIE, le Tool kit-advocating for change for adolescents in Cameroon par Desmond Nji. À cette étape, mounouna foutsou a procédé la signature de la préface du Tool kit-advocating for change for adolescents in Cameroon. Dans son propos liminaire, le représentant de l’union africaine a exhorté les jeunes à « intensifier les efforts pour que la prochaine génération puisse ”attester que nous avons fait des efforts pour leur accorder un mieux vivre ».

Pour rappel, la 15ème édition de la Journée Africaine de la Jeunesse (JAJ) se célèbre ce 1er novembre au Cameroun,  relativement à l’adoption de la Charte Africaine de la Jeunesse au cours de la 7ème Assemblée ordinaire de l’Union Africaine à Banjul en 2006. En effet, cette instance continentale engage tous les gouvernements et l’ensemble des acteurs à œuvrer pour la création des opportunités directes pour les jeunes du continent dans les domaines prioritaires que sont l’éducation et développement des compétences, l’emploi et l’entrepreneuriat, la santé et le bien-être, l’engagement citoyen, les droits et la gouvernance des jeunes.

        

About the author

Annette Olinga

Leave a Comment