SOCIETE

Promotion du volontariat : Pour une franche collaboration entre le Minjec et le PVNU

Written by Annette Olinga

Le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou a recu en audience ce 11 novembre, le Coordonnateur Exécutif du Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU) TOILY KURBANOV. Les échanges qui ont essentiellement porté autours de la promotion du volontariat, ont permis aux deux parties de présenter les actions qu’elles ont déjà menées dans ce sens.

Le ministère de la jeunesse travaille d’arrache-pied au quotidien en faveur de la promotion du Volontariat au Cameroun. Ceci, à travers, la Direction de l’Insertion Sociale des Jeunes et du Volontariat (DISJEV) et les structures connexes que sont le Programme National de Volontariat (PNV) et l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD), sans oublier les médiateurs communautaires, de la plateforme PLAVOLCAM.

La rencontre de ce jour n’est donc pas le fait du hasard, car, le Cameroun est depuis plusieurs années, le partenaire du Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU). TOILY KURBANOV, le coordonnateur a ainsi souhaité de poursuivre cette collaboration franche entre le Programme des Volontaires des Nations Unies et le MINJEC. Il a réaffirmé l’engagement des Nations Unies à promouvoir le volontariat en faveur du bien-être social et des populations. Selon lui, de nombreux camerounais sont engagés dans la mise en œuvre des actions et initiatives de volontariat qui ont connu de grands succès.

Pour le Directeur de l’Insertion Sociale des Jeunes et du volontariat au Minjec, Mr Elangue Victor, il est important de s’assurer de la formation des volontaires pour renforcer leur efficacité sur le terrain. Pour clore les échanges, Le MINJEC a exprimé sa satisfaction pour cet engagement et a rassuré le Coordonnateur Exécutif du PVNU de son engagement à mettre tout en œuvre pour promouvoir les actions de volontaires sur le terrain.

Présentation du PVNU

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a été établi par l’Assemblée générale (AG) en 1970 par la résolution 26/59.

Le rôle initial du programme VNU consistait à mobiliser des volontaires pouvant apporter un appui technique aux agences de l’ONU dans divers pays. Depuis, le mandat du programme VNU a évolué et constitue en grande partie en des activités de maintien de la paix, et s’attache également à promouvoir la reconnaissance du rôle du volontariat à l’échelle mondiale. Depuis 1971, plus de 30 000 volontaires ont travaillé avec le programme VNU dans plus de 140 pays en développement.

Le plan-cadre stratégique 2018-2021 du PVNU met l’accent sur deux principales réalisations :

1.        Réalisation 1 : le volontariat, qui est un moyen efficace de mise en œuvre et de mobilisation, permettra d’appuyer les efforts déployés par les États Membres en vue d’exécuter le Programme 2030 ;

2.        Réalisation 2 : l’action des Volontaires des Nations Unies et l’intégration du volontariat aideront le système des Nations Unies à mettre en œuvre le Programme 2030.

Biographie de TOILY KURBANOV, Coordonnateur Exécutif du programme des Volontaires des Nations Unies

M. Toily Kurbanov (Fédération de Russie/Turkménistan) a pris ses fonctions de Coordonnateur exécutif du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) en janvier 2021.

Avant cela, Toily a travaillé en tant que coordinateur exécutif adjoint du programme VNU depuis 2016 et a joué un rôle important dans le positionnement du programme VNU dans le contexte de l’Agenda 2030 et de la réforme de l’ONU.

Toily a rejoint le programme VNU depuis le Myanmar, où il avait dirigé le soutien stratégique du PNUD à la transformation démocratique de la nation en tant que directeur de pays du PNUD depuis 2012. Pendant son séjour au Myanmar, il a mobilisé l’expertise et les conseils politiques de l’ONU pour aider à développer les capacités du corps législatif national, pour soutenir la réforme du secteur de la justice, la décentralisation et le redressement post-conflit dans les zones ethniques, et pour aider les parties prenantes nationales à affiner l’orientation des politiques socio-économiques vers la réalisation des Objectifs de développement durable. De 2007 à 2012, Toily a travaillé en tant que représentant résident adjoint à Fidji et dans les petits États insulaires en développement du Pacifique, où il a assuré la gestion quotidienne du PNUD, notamment la mise en œuvre des programmes de l’agence dans les domaines de l’adaptation au changement climatique, de la résilience aux catastrophes, de la réduction de la pauvreté et de l’éducation civique. Toily a rejoint le PNUD en 2004 dans le cadre du Programme de développement du leadership. Il a d’abord occupé le poste de spécialiste de la gestion au Bureau de la planification et du budget au siège du PNUD et a soutenu la conception et la mise en œuvre des systèmes d’entreprise pour la gestion et la budgétisation axées sur les résultats.

Avant de rejoindre l’ONU, Toily a mené une brillante carrière au sein du gouvernement turkmène : en tant qu’ambassadeur en Arménie (2000-2003), président de la société nationale de tourisme (1999-2000) et ministre des relations économiques extérieures (1997-1998). En tant que membre du cabinet, puis en tant que diplomate de haut rang, Toily a mis à profit l’étendue de ses portefeuilles respectifs et la profondeur de son expertise pour promouvoir les réformes socio-économiques nationales et faciliter le commerce et les investissements internationaux.

Toily est titulaire d’une maîtrise en administration publique de l’université de Harvard et d’une maîtrise en économie de l’université économique russe Plekhanov. Il parle anglais et russe. Toily est marié et a trois enfants.

About the author

Annette Olinga

Leave a Comment