SOCIETE

Lancement d’un appel d’offres pour la réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousseri

Written by Annette Olinga

Le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a annoncé le 5 juin 2024, un appel d’offres majeur pour la réhabilitation de quatre sections clés de la route Mora-Dabanga-Kousseri. Cet appel d’offres inclut également des travaux sur le pont de Tilde et la voie de contournement de Kousseri, marquant une étape décisive dans l’amélioration de l’infrastructure routière de la région.

Le projet, qui a vu le début des travaux sur la section Mora-Tchakamari le 1er avril, s’étend maintenant à quatre autres sections, avec l’objectif de renforcer la connectivité, la résilience et l’inclusion dans le cadre du Projet d’Amélioration pour la Connectivité, la Résilience et l’Inclusion (PACRI). Ce projet est soutenu par la Banque Mondiale, qui apporte son expertise technique et financière.

Les entreprises intéressées sont invitées à soumettre leurs offres techniques et financières dans les semaines à venir, avec la perspective de contribuer à un corridor routier plus robuste et plus sûr. Les sections concernées par cet appel d’offres sont les suivantes :

  • Lot 2 : Réhabilitation de la section Tchakamari – Waza, s’étendant sur 41,00 km.
  • Lot 3 : Réhabilitation de la section Waza – Zigague, couvrant 46,575 km.
  • Lot 4 : Réhabilitation de la section Zigague-Kabo 2, y compris le pont de Tildé, sur une distance de 53,425 km.
  • Lot 5 : Réhabilitation de la section Tilde – Kousseri-Douanes et aménagement de la voie de contournement de Kousseri, d’une longueur de 37,00 km et une voie de contournement de 7,5 Km.

Cet appel d’offres représente une opportunité pour les entreprises de construction de participer à un projet d’envergure qui aura un impact significatif sur le développement économique et la mobilité dans la région. Il témoigne de l’engagement du gouvernement à améliorer les infrastructures et à faciliter le transport et le commerce dans cette partie importante du Cameroun.

About the author

Annette Olinga

Leave a Comment